Petite histoire du blog

Au début, il y eut l’envie de partager un livre : Le bonheur national brut de François Roux. D’où la création d’une lettre dans le cadre de la direction régionale toulousaine de l’Insee. Une dizaine de personnes y ont contribué. Au fil du temps, François Roux est revenu avec d’autres romans. De nouveaux chouchous sont apparus, Luca Di Fulvio et ses quatre bouquins tous réussis. Plus récemment Nicolas Mathieu révélé par le Goncourt 2018, mais déjà excellent dans Aux animaux la guerre. Des écrivains ont pris leur place : Cécile Coulon, R.J. Ellory, Vincent Duluc génial compteur du foot anglais, Jonathan Coe ou encore Richard Morgiève l’auteur d’Un petit homme de dos. On aurait pu, on aurait eu envie de partager d’autres livres comme à peu près tout ce qu’a écrit Thierry Jonquet ou L‘histoire des Beati Paoli de Luigi Natoli qu’il aurait fallu relire pour en parler. Après 34 numéros accessibles dans ce blog, le temps est venu de partager mes lectures en-dehors de l’Insee.