C’est de la balle

Quelques-uns des plus beaux livres de ce blog. Pas forcément les plus connus. Et alors ?

Parce que l’amour

Si vous n’êtes pas émus par l’histoire de Stéphane Eugerwicz, petit Polonais potentiellement juif débarqué de nulle part à S. en Ardèche en l’année 1942, alors on ne peut plus rien pour vous.
Un petit homme de dos, Richard Morgiève



Parce que l’amitié

Quatre jeunes adultes partent à moto pour découvrir la vie en croyant que rien ne serait plus comme avant. La découverte d’un écrivain.
Nous rêvions juste de liberté, Henri Lœvenbruck



Pour ne pas oublier

Quand les survivants d’Auschwitz seront tous morts, il restera leurs livres. Un humour particulièrement noir chez cet auteur de polars.
C’est en hiver que les jours rallongent, Joseph Bialot



Le roman d’une génération

De l’élection de François Mitterrand à celle de François Hollande, la vie de Paul, Rodolphe, Tanguy et Benoît. On doît à ce livre la création du blog.
Le bonheur national brut , François Roux