Surbooké : un blog littéraire très économique

Les chroniques les plus consultées en 2020 ? Re-Made en France de Thomas Huriez, devant « L’Insee : l’Institut national de la statistique et des études économiques ? » Et quand on ajoute que l’hommage à Philippe Frémeaux arrive en quatrième position, cela fait beaucoup de textes à caractère économique pour un blog presque exclusivement consacré à la littérature. Parmi les romans, les présentations de Nature humaine de Serge Joncour, de Ce qu’il faut de nuit de Laurent Petitmangin et du Tailleur de Relizane d’Olivia Elkaïm ont été les plus lues. Certes ce classement, purement anecdotique, souffre de plusieurs biais. D’abord les abonnés du blog proviennent principalement de l’Insee ou des services statistiques. Ensuite, sa très modeste audience s’est quand même amplifiée depuis sa création. Son référencement en atteste. Une chronique récente a donc plus de chance qu’une ancienne d’être lue. On parle également d’autant mieux d’un sujet qu’on y est sensible. Ce n’est quand même pas un hasard si les bouquins de Joncour, de Petitmangin et d’Olivia Elkaïm figurent parmi ceux que j’ai préférés. Je tire néanmoins une réelle satisfaction d’avoir réussi à partager livres et sujets qui me sont chers.

Sont déjà annoncés la suite de La cité de feu de Kate Moss, la fin de la saga de Catherine Bardon, et Les fils du pêcheur de Grégory Nicolas

Je continuerai en 2021. À lire des romans de tout type. Et là rapidement on ne sait plus où donner du marque-page, entre les classiques, les nouveautés, et les livres à venir. De ce côté sont déjà annoncés la suite de La cité de feu de Kate Moss, la fin de la saga de Catherine Bardon, et Les fils du pêcheur de Grégory Nicolas. Ça c’est une nouvelle qu’elle est bonne. Je continuerai à prendre du plaisir en rédigeant les chroniques, parfois autant qu’en lisant les livres. Je garderai aussi une petite place pour les sujets économiques. Parce que quand on a eu la chance de croiser Bernard Maris et Philippe Frémeaux, on en demeure marqué. Chapeau aux deux personnes qui ont trouvé la bonne réponse.

Cet article a été posté dans Non classé par Surbooke . Enregistrer le permalien.

6 commentaires à propos de “Surbooké : un blog littéraire très économique”

  1. En tout cas merci à toi pour ces formidables chroniques qui donnent envie de lire…. même quand on n’y arrive pas 🙁

  2. Oui, merci Laurent pour ces chroniques, cela donne des idées de cadeaux à défaut de tous les lire soi-même 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*